SOS Pharma Livraison – la presse en parle

SOS Pharma Livraison – La presse en parle

Notre nouveau service fait parler de lui. Une idée novatrice et un service nécessaire pour tous, SOS PHARMA LIVRAISON fait l’objet d’un article dans l’édition du NICE MATIN du 8 Septembre 2016.
SOS Pharma Livraison propose la livraison de vos médicaments directement à domicile, de Mandelieu à Menton.

Article à consulter ici Article Nice Matin

Lancement de SOS Pharma Livraison

Lancement de SOS Pharma Livraison

Ce nouveau service accessible 24/24h et 7/7j vous permet de vous faire livrer (sur les Alpes maritimes) directement vos médicaments ou produits de pharmacie directement à votre domicile ou à votre travail.
Vous manquez de temps, votre pharmacie est éloignée ou vous ne pouvez pas vous déplacer … SOS Pharma Livraison s’occupe de tout.

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur www.sos-pharma-livraison.com 

logo de my secretaire sur fond bleu

Enquête de satisfaction Mars 2016

Résultats enquête de satisfaction sur le secrétariat et télé-secrétariat médical

1 118 personnes ont été interrogées aléatoirement sur Nice et alentour : 560 Femmes – 620 Hommes

Résultats des notes / 20 :

  • Délais d’attente : 11.9
  • Qualité d’accueil : 13
  • Empathie du secrétariat envers le patient : 12.3
  • Exactitudes des informations fournies par le secrétariat : 12.8
  • Rappel du secrétariat suite à demande : 12.1
  • Gestion des urgences par le secrétariat : 12.8

La note globale donnée par les patients enquêtés quant à l’accueil et la prise en charge globale du secrétariat est de 6.4 / 20 !!!!!
Quelques suggestions de la part des patients enquêtés : 37.5 % suggèrent qu’il faut améliorer l’amabilité et la politesse des secrétaires pour l’accueil téléphonique et physique; 33.3 % suggèrent qu’il faut une meilleure formation du secrétariat sur la terminologie médicale.

Ce que fait MySectataire :

  • Rappel des urgences : Les secrétaires rappellent 100 % des patients lorsque la demande a été traitée par message (nous informons immédiatement le médecins dés que le rappel a été effectué).
  • MySecretaire s’engage quotidiennement a effectuer un audit interne quant à l’amabilité de ses secrétaires téléphoniques afin de garantir un accueil irréprochable aux patients.
  • La mise en place d’une secrétaire dédiée oblige les secrétaires d’avoir une empathie envers les patients.
  • Nos secrétaires sont formées à l’accueil des patients en gardant le sourire et la bonne humeur à chaque appel. Egalement, l’ensemble de nos secrétaires sont formées au terminologies médicales en interne sur les spécialités qu’elles gèrent : par ailleurs, la mise en place de la secrétaire dédiée favorise considérablement la connaissance du domaine d’activité médicale, des terminologies médicales ainsi que la connaissance du cabinet.

Meilleurs voeux 2016

L’ensemble de l’équipe MySecretaire vous souhaite une excellente année 2016.

Bonnes fêtes de fin d’année

MySecretaire souhaite à l’ensemble de ses membres et de ses patients de très belles fêtes de fin d’année!

Soutien au projet des médecins de France en Syrie

My Secrétaire soutient le projet des médecins de France en Syrie.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de l’association d’aide aux victimes en Syrie : www.aavs-asso.org 

vote pour les election URPS 2015

ELECTIONS AUX URPS

ELECTIONS AUX URPS (Unions Régionales des Professionnels de Santé) Médecins libéraux

 

Elections URPS actualité de My secrétaire télésecrétariat médical

Ces élections des représentants des médecins libéraux prennent une importance toute particulière avec l’annonce de la Loi Santé de Marisol Touraine et son 1/3 payant généralisé.
Le dépôt de “listes rebelles” de L’UNION COLLEGIALE dans les 13 régions de France a créé l’évènement.
Ce syndicat, aux prises de positions tranchantes et risqués, présidé par le Docteur Meyer SABBAH, lutte pour sauver ce qu’il reste de la médecine libérale “soldée” par les syndicats signataires. Ces listes semblent inquiéter les syndicats “classiques” qui tentent de leur faire barrage par tous les moyens. 

Début octobre 2015, vous allez recevoir votre “kit électoral” à retourner avant le 12 octobre (cachet de La Poste faisant foi).
A vous de trancher : rebelles ou pas rebelles ?

VOTEZ !

MySecretaire fête ses un an, MERCI à tous de nous avoir fait confiance !

My Secretaire fête ses un an !

MySecretaire fête ses un an, MERCI à tous de nous avoir fait confiance !

My Secretaire fête ses un an !

MySecretaire c’est  plus de 63 000 Appels entrants traités dont :

  • Plus de 33 000 Prises de RDV
  • Plus de 16 000 Dossiers Patients archivés et numérisés
  • Plus de 1 055 Rédactions de compte-rendu
  • Plus de 400 Remerciements de patients envers nos secrétaires
  • Plus de 320 Demandes Annexes
  • Plus de 4 Aides d’ouverture de cabinet pour nos médecins
  • 1 Enquête de satisfaction réalisée auprès de quelques 2 500 Patients.

MySecretaire c’est ça, mais c’est surtout taux de satisfactions de nos patients de plus de 99,99 %.

L’épreuve de santé de Marisol Touraine

L’épreuve de santé de Marisol Touraine

Après des mois de tempête, il ne faut pas bouder son plaisir lorsque arrive enfin l’accalmie. Ce mardi 14 avril, à l’Assemblée nationale, les députés viennent tout juste d’adopter par 311 voix contre 241 le projet de loi de « modernisation de notre système de santé ». Salle des Quatre-Colonnes, la ministre de la santé, Marisol Touraine, s’avance face aux caméras le sourire aux lèvres.
Ce texte, cela fait des mois qu’elle le porte face à des médecins libéraux en colère, hostiles à la généralisation du tiers payant. Depuis décembre 2014, ils ont multiplié les actions de protestation, donnant même à la ministre le sentiment d’être devenue « une statue expiatoire, dit-elle, une poupée vaudou que l’on perce de mille aiguilles ». Il y a un mois encore, ils étaient entre 20 000 et 40 000 à défiler dans les rues de Paris pour demander la réécriture ou le retrait d’un texte dans lequel ils voient la « mort » de la médecine libérale.
Lire aussi : Ce que le projet de loi santé va changer au quotidien
Le texte n’est pourtant pas révolutionnaire. Ni restructuration de l’organisation des soins, ni bouleversement de l’hôpital public. Une loi « modeste », cingle Roselyne Bachelot, ministre de la santé sous Nicolas Sarkozy, qui fustige en même temps « la machine à gaz » du tiers payant. Mais, riche de plusieurs mesures qui touchent au quotidien des Français, elle restera comme la loi Touraine, comme il y eut la loi Evin. Outre le tiers payant généralisé sur lequel le débat s’est focalisé, on y trouve aussi…